Toute une surprise ! - George Mendez
George Mendez

Voyageur d’un autre temps, j’ai souvent l’impression d’être déphasé par rapport à notre 21e siècle. Même si j’avoue que ce siècle, a fait de remarquables découvertes, elle en a aussi faite de désolantes et destructives. Proche de mes émotions, aimant à la fois la solitude et la communication, je vous invite à me suivre au fil de mes réflexions et anecdotes.

Toute une surprise !

Toute une surprise ! - George Mendez

La semaine dernière, avec ma fiancée, on avait prévu d’aller au Salon des jeunes mariés. Ce n’est pas du tout mon style d’aller à n’importe quel salon d’exposition, sauf évidemment, à celui de l’auto. Mais il y a un mois, j’ai perdu un pari contre elle. Évidemment, je n’aurais jamais cru pouvoir perdre au Monopoly, étant donné que je gagne pratiquement toujours à ce jeu. Il faut dire qu’elle n’est pas très compétitive. Sans doute, était-elle plus motivée cette fois-ci. Je pensais que j’allais être un peu ridicule à ce salon, disons comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Elle m’en parlait presque à tous les jours en plus, une vraie torture psychologique. C’était pour la soirée, alors je me disais qu’on n’y passerait sûrement pas toute une journée. En plus, si j’ai la malchance d’y rencontrer une connaissance, à vrai dire, ça me mettrait mal à l’aise. Ma femme me dit que je suis rempli de préjugés. Je sais bien qu’elle a raison, mais c’est comme ça. Alors vendredi dernier, j'ai feint de devoir rester à la maison, car j'avais un rendez-vous avec le représentant d'une entreprise de remplacement toiture sorel-tracy pour une demande de soumission. Évidemment, elle ne m'a pas cru un seul instant, et nous sommes partis pour souper en ville, avant de se rendre au salon, et je comptais bien étirer le souper le plus longtemps possible. J’ai même failli feindre un mal de tête, mais je trouvais ça exagéré un peu. Au restaurant, j’ai failli tomber en bas de mes 6 pieds et 3 pouces ! C’était un souper surprise pour mon anniversaire ! Mes parents, ma sœur, mes amis, tout le monde étaient présents. Finalement, ma fiancée m’a dit que le salon, c’était la semaine prochaine. J’ai blêmi, je crois. Elle a éclaté de rire, et m’a dit de ne pas m’en faire elle ira avec ma sœur et la sienne. Je l’adore cette femme. J’avoue qu’elle m’a vraiment eu cette fois-ci. Mais je ne suis pas inquiet… Un jour, je trouverai l’occasion de me reprendre !